Qu’est-ce qu’un travail humain ? Philosophie de l’activité artistique (I) - P. Marie-Dominique Philippe - Saint Jodard 1989/1990

, par  webmaster
1er volet du cycle (17 cours)

Le travail est notre expérience fondamentale, radicale, celle qui nous marque le plus profondément dans notre conditionnement humain, celle qui est la plus proche de notre conscience psychologique.

L’expérience du travail permet de saisir comment l’homme domine la matière et comment il peut la transformer. Par le travail, l’homme acquiert une certaine connaissance de la matière, connaissance relative, du reste, à la transformation qu’il réalise, à l’œuvre.

La première fois que l’homme réalise une œuvre, et chaque fois qu’il en réalise une nouvelle, il s’étonne de l’efficacité de son travail. Cette œuvre réalisée par son travail, qu’il peut admirer, le conduit à s’interroger sur ce qu’elle est.

La forme est ce qui la détermine et lui donne son originalité, la matière est ce qui est capable d’être transformé et modifié, ce qui donne à l’œuvre d’art son fondement, son enracinement dans le monde physique.

Voir Lettre à un ami, pp. 27-33.
*
  • 1. L’expérience du travail. Trois expériences de la finalité. Par le travail, l’homme domine l’univers.
    04.10.89 - F12 01
  • 2. Art et Nature, la matière. Le beau est sacré. Harmonie entre art et nature. La matière : source de potentialité.
    11.10.89 - F12 02
  • 3. Le milieu, l’œuvre et la finalité. L’expérience du travail. Rôle du milieu. Importance d’être finalisé par l’œuvre.
    18.10.89 - F12 03
  • 4. Parallèle entre agere et facere. L’agir moral et l’activité du faire
    03.11.89 - F12 04
  • 5. Les éléments du travail. La matière, l’efficacité, l’œuvre, l’inspiration, l’outil.
    08.11.89 - F12 05
  • 6. L’apport moral du travail humain. Le travail rectifie l’affectivité (plus que l’agere). Le travail artisanal, travail "humain" par excellence.
    15.11.89 - F12 06
  • 7. Le travail ennoblit l’homme. Nécessité d’une philosophie du facere.
    23.11.89 - F12 07
  • 8. Analyse du travail de l’artisan. Le travail est naturel.
    10.01.90 - F12 08
  • 9. Coopération et exploitation. Comment coopérer avec la nature.
    NB théologique : Jésus a choisi comme maître un artisan.
    18.01.90 - F12 09
  • 10. L’idea dévoilée par l’induction. Cause formelle et cause matérielle de l’art. L’œuvre est finis effectus. La complexité du travail.
    14.02.90 - F12 10
  • 11. Les causes propres du travail. L’œuvre et la fin du travail. L’œuvre, cause finale ; la matière ; l’idea, cause formelle dans le devenir du travail
    22.02.90 - F12 11
  • 12. Travail et vertus. Travail de l’artisan et travail intellectuel. La volonté dans le travail : prudence, force, justice, conditions sine qua non.
    01.03.90 - F12 12
  • 13. Induction de l’idea. L’idea et la matière mesurent la vérité de l’œuvre.
    15.03.90 - F12 13
  • 14. Y a-t-il une critique de l’art ? La question de la vérité de l’œuvre.
    05.04.90 - F12 14
  • 15. La critique de l’art. Seul l’homme finalisé peut critiquer une œuvre.
    24.04.90 - F12 15
  • 16. Les sources de l’idea. L’inspiration, l’expérience artistique.
    02.05.90 - F12 16
  • 17. L’intuition : contenu formel de l’inspiration. L’inspiration : découverte, intériorité, possible réalisable. L’intuition : relation dans l’exécution, choix des moyens et de la détermination.
    17.05.90 - F12 17
Pour télécharger un cours, cliquer sur la référence de celui-ci.
Pour accéder à la zone de téléchargement, vous devez être inscrit auprès de l’École Saint-Jean. Veuillez cliquer sur "connexion" et remplir le formulaire qui apparaîtra.

Navigation

AgendaTous les événements

mars 2017 :

Rien pour ce mois

février 2017 | avril 2017

Brèves Toutes les brèves